Logo MSSS
G26, Version 1.0.2.1682
Liens Ignorer la navigation
Attention : Il est possible que le contenu du site puisse ne pas satisfaire aux exigences du Standard sur l'accessibilité des sites Web. Si vous avez besoin d'accompagnement ou d'assitance vous pouvez contacter l'équipe de pilotage au circulaires_mgf@msss.gouv.qc.ca.
Manuel de gestion financière

Statut
En vigueur
Document révisé le Date de mise en vigueur
2020-04-01 2016-04-01
Chapitre 04 - Centres d'activités

5922 - Intervention et suivi de crise - Santé mentale

Type d'activités
Activités principales
Programmes
Icône infobulle pour obtenir des détails ADMIN - Administration
DÉP - Dépendances
DITSA - Déficience intellectuelle et TSA
DP - Déficience physique
GBÉ - Gestion des bâtiments et des équipements
JD - Jeunes en difficulté
SAPA - Soutien à l’autonomie des personnes âgées
SG - Services généraux - Activités cliniques et d'aide
SM - Santé mentale
SPH - Santé physique
SPUB - Santé publique
SS - Soutien aux services
SM  
Centre d'activités exclusif ou non
Icône infobulle pour obtenir des détails Non exclusif : Centre d'activités appartenant à plusieurs programmes ou ayant des sous-centres d'activités de différents programmes.
Exclusif  
Type de programmes
Services  
Type de missions
Icône infobulle pour obtenir des détails CLSC - Centre local de services communautaires
CH - Centre hospitalier
CHSLD - Centre d'hébergement et de soins de longue durée
CR - Centre de réadaptation
CJ - Centre jeunesse
CLSC   CH  

Introduction

Ce sous-centre regroupe les activités reliées à plusieurs services spécifiques d'intervention et de suivi visant à répondre à des crises diversifiées, y compris les crises suicidaires. Ils contribuent à la résolution la plus optimale de la crise vécue par la personne.

Les services rejoignent majoritairement les personnes aux prises avec un trouble mental avéré ou présumé. Les services, axés sur la résolution de problème, permettent un accès immédiat et direct à un intervenant formé à cette fin. Dans certains cas, ils impliquent l'application de la Loi sur la protection des personnes dont l'état mental présente un danger pour elles-mêmes ou pour autrui (RLRQ, chapitre P-38.001). 

Activités

  • Accueil, examen des demandes et priorisation
  • Évaluation et identification des besoins touchant les sphères de vie de la personne
  • Surveillance et suivi étroit des personnes à potentiel suicidaire élevé
  • Élaboration du plan d’intervention conjointement avec la personne/réévaluation en cours de suivi
  • Interventions téléphoniques
  • Interventions sur le lieu de la crise
  • Accompagnement et suivi à court terme
  • Collaboration avec les divers intervenants de l’établissement et du milieu
  • Interventions auprès des personnes significatives pour information, soutien, éducation et collaboration au traitement
  • Orientation vers d’autres services de l’établissement ou référence à des ressources (hébergement de crise, hospitalisation, etc.)
  • Sensibilisation, formation et soutien clinique auprès des autres intervenants et partenaires
  • Notes aux dossiers
  • Gestion des activités
  • Soutien administratif

Coûts

Main-d'oeuvre

  • Salaires
  • Avantages sociaux généraux
  • Avantages sociaux particuliers
  • Charges sociales


Autres charges directes

  • Fournitures et autres charges :
    • imprimés et documentation spécifiques à ce sous-centre d'activités
    • frais de déplacement, de séjour et d'inscription du personnel affecté à ce sous-centre d'activités 
    • fournitures médicales
    • médicaments
    • achat ou location de mobilier et d’équipement non capitalisables et non financés par les enveloppes décentralisées.
    • fournitures et charges diverses


Note

Les notes inscrites au centre d’activités 5920 s’appliquent à ce sous-centre d’activités, le cas échéant. 

Unités de mesure

A) L'intervention 

Définition et relevé
L’intervention se définit par une ou plusieurs actions auprès d’un usager ou de toute autre personne en relation avec lui (aidant naturel, famille, représentant légal) dans le cadre d’une rencontre ou d’une communication téléphonique. Cette intervention doit obligatoirement inclure une note significative qui sera consignée au dossier de l’usager(voir note 2).

Les interventions comprennent :

  • toute intervention directe en présence du client (l’entrevue d’évaluation et l’entrevue de psychothérapie ou autre intervention)
  • l’entrevue téléphonique (non pas une simple prise de rendez-vous, ni un renseignement, ni une référence par téléphone, mais bien une intervention clinique devant être documentée au dossier du client, tel qu’exigé par le code de déontologie)
  • les préévaluations téléphoniques documentées au dossier en présence de l’usager ou par appel téléphonique
  • les entrevues avec des tiers en l’absence du client (parents, enfants, amis du client, etc.)


Certaines activités, bien qu’elles soient nécessaires à la réalisation de l’intervention, ne sont pas considérées comme des interventions en soi :

  • vérification des critères d’admissibilité
  • lecture du dossier
  • préparation du matériel
  • rédaction de la note au dossier et de tout autre document (exemple : outil d’évaluation multiclientèle)
  • transmission ou réception d’information, quel que soit le moyen utilisé : téléphone, télécopieur, courrier, échange électronique, lettre circulaire, etc.
  • confirmation du résultat d’une démarche


Notes

  1. L’intervention de couple, familiale ou de groupe ne compte que pour une seule unité de mesure quel que soit le nombre de participants ou d’intervenants. Dans ces cas, il y a une seule intervention à laquelle plusieurs usagers sont rattachés et non une intervention différente par usager. Il n’y a qu’une seule intervention faisant appel à plusieurs intervenants.

  2. Une note au dossier indique une action réalisée par un intervenant, par exemple dans les cas suivants : 
  • absence de l’usager lors d’un rendez-vous ou d’une rencontre prévue
  • départ de l’usager avant la réalisation de l’intervention
  • prise ou annulation d’un rendez-vous
  • confirmation d’un rendez-vous 
  • planification de rencontres
  • message laissé sur un répondeur
  • communication d’information contenue au dossier entre intervenants afin d’assurer une continuité des services (temporaire ou permanente)  


Une note est qualifiée de significative lorsque :

  • tout en indiquant l’évolution chronologique de la situation de l’usager, elle est en rapport avec le plan d’intervention de l’usager
  • elle découle, à défaut de plan d’intervention, d’une décision ou d’un acte d’ordre professionnel

 

B) L'usager 

Définition et relevé
C'est l'usager ayant fait l'objet d'une intervention durant l'exercice. Il s'agit de compter les usagers différents ayant fait l'objet d'au moins une intervention. Chaque usager ne doit être compté qu'une seule fois durant l'exercice. Le nombre total des usagers est établi pour l'exercice allant du 1er avril au 31 mars. 

La direction de l'établissement doit prévoir un formulaire ou un registre où l'on inscrit périodiquement, au minimum, les informations suivantes :

  • Le numéro ou le nom de l'usager 
  • La date
  • Le nombre d'usagers 
  • La signature du responsable 
Mentionné dans les éléments suivants



Politique d'accessibilité
Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2022